Emploi 2017

Des chefs d’entreprises au service de l’emploi

Accueil > Edito

Penelopegate :
le circuit d’un complot

Par Bernard Zimmern,
le jeudi 2 février 2017

Note de lecture : si les preuves n’ont pas été vérifiées, les liens prouvables entre personnes sont extrêmement troublants.

A qui profite le plus cette affaire ? A Emmanuel MACRON, bien évidemment.
La gauche étant hors jeu, il ne reste que François FILLON comme adversaire pour passer le 1er tour. Alors comment faire pour salir l’adversaire : employer les bonnes vieilles méthodes et jeter l’opprobre.
Le « dossier » émane du Ministère des Finances et a été remis au Canard Enchainé par Gaspard GANTZER, grand ami d’Emmanuel MACRON (même Promotion à l’ENA) auquel il doit son poste à l’Elysée.

Entre amis, on se doit des services et des renvois d’ascenseurs.

Circuit du dossier :

Thomas CAZENAVE (ENA, Promotion République, ex Directeur de Cabinet d’Emmanuel MACRON, et nouveau Secrétaire Général Adjoint de l’Elysée, en remplacement de Boris VALLAUD, mari de Najat VALLAUD-BELKACEM) a remis les documents à François HOLLANDE en guise d’allégeance au Souverain.

HOLLANDE a transmis ce « dossier » à GANTZER en lui disant simplement « Faites en bon usage »

GANTZER est un grand ami d’Emmanuel MACRON, ils sont de la même Promotion à l’ENA - Promotion SENGHOR. Il est également un proche de Dominique STRAUSS-KAHN.

Le Mardi 9 Janvier, Gaspard GANTZER a rencontré Michel GAILLARD, directeur de la Rédaction du Canard Enchaîné (et ami de longue date de François HOLLANDE) pour lui remettre les éléments.

Et la machine est en marche

Problème, mais de taille : il n’y a rien d’illégal dans le dossier.
Madame FILLON a été collaboratrice parlementaire de son mari, mais c’est tout à fait légal. De plus, les revenus ont été déclarés aux Impôts.
Mais il suffit de jeter en pâture à la presse des informations pour salir et que le bon peuple s’en délecte.

Madame Eliane HOULETTE, Procureure du Parquet National Financier s’est saisie très rapidement (comme par hasard) du « dossier ».
Madame HOULETTE, (sympathisante Socialiste avérée) a été nommée par François HOLLANDE lui-même sur les recommandations de Christiane TAUBIRA.
Le Parquet National Financier étant maître de son agenda, nul doute que le « dossier » va trainer longtemps.

François FILLON, par les mains d’un Avocat, Maître Antonin LEVY, a remis au PNF toutes les preuves de la véracité du travail de Madame FILLON.

à suivre...

Puisqu’on est dans la mare à purin, pourquoi le Canard n’ajoute-t-il pas un article sur :

Même si, en France, le chômage des jeunes frappe dur, quelques jeunes parviennent à trouver du travail, surtout dans la fonction publique.

Ces jours-ci, le service de communication du Conseil régional de Midi-Pyrénées va s’étoffer. La Région vient en effet de recruter Jérémie Martin, le fils de l’ex-Ministre de l’écologie Philippe Martin comme chargé de mission. Il aura pour collaborateur le frère de l’ex-ministre délégué aux Anciens combattants, Kader Arif.

Salomé PEILLON , fille de l’ex-ministre de l’Éducation Nationale , est embauchée au poste de chargée de mission culturelle à l’ambassade de France en Israël.

Fin janvier, Thomas Le DRIAN, le fils de Jean-Yves, le ministre de la Défense, a été embauché par la Société nationale immobilière (1,3 milliard d’euros de revenus, 275.000 logements sociaux en gestion) à un poste très élevé pour cet élève moyen d’une école de commerce moyenne.

Clémentine AUBRY, la fille de Martine, est administratrice de l’auditorium du musée du Louvre… C’est normal, Mazarine PINGEON est depuis longtemps administratrice de la Grande bibliothèque.

On ne peut malheureusement rien faire pour les fils de Marisol TOURAINE, Christiane TAUBIRA et de Laurent FABIUS, ils ne sont pas encore sortis de prison…

Article précédent :
La transformation d’un canard en poulet

Messages

  • Les pistes possibles que vous ouvrez sont extrêmement troublantes. Espérons que la presse honnête, si elle existe, prendra le relais. Je ne suis qu’un simple citoyen qui cherche à comprendre. Il est vrai, et ce vous écrivez n’a rien d’invraisemblable, que la France vit dominée par un Etat surpuissant et omniprésent dont l’Administration peut tout voir et tout savoir sur chacun de nous, notamment par l’intermédiaire de Bercy, et qu’en outre le secret des sources journalistiques permettent à des individus haut placés parfaitement informés et munis de preuves que leur fonctions leur permettent de se procurer sans difficulté, d’utiliser la presse au moment idoine savamment calculé pour lancer une bombe médiatique et démolir avec la plus apparente fausse candeur un adversaire politique redouté, sans laisser de trace.
    Comme vous l’avez souligné dans le précédent exposé, comment se fait-il que les innombrables scandales de détournements d’argent public par les agents publics, ministères, administrations, établissements, entreprises, collectivités publics et les syndicats dits de travailleurs sont si rarement dénoncés dans le Canard Enchaîné de façon aussi efficace que dans l’affaire Fillon ?

  • Je doute que les medias s’intéressent aux turpitudes et aux petits arrangements qui se pratiquent à gauche. Quel intérêt y trouveraient-ils ?

  • Bonjour,

    Vous avez l’air très très bien informé, Bernard Zimmern. Mais hélas, sans preuve, c’est totalement inutile. N’avez-vous vraiment aucun moyen d’étayer vos accusations ? L’effet néfaste sur Macron serait très élevé et cela rééquilibrerait les choses.

  • La théorie du complot, pour la droite comme pour la gauche, est bien pratique. Elle a encore un bel avenir.
    Il est certes malheureux qu’un homme, sans doute estimable, soit "jeté aux loups". Il est vrai que vouloir accéder aux plus hautes fonctions d’un Etat, réclame des qualités peu communes, intellectuelles et morales, dont semble-t-il aucun des prétendants potentiels ne semblent dotés. Et, comme le notait Plutarque "la femme de César ne doit donner prise à aucun soupçon". Qu’on le regrette ou non.

  • Même si le complot est avéré (et il y a de fortes chances pour qu’il le soit...), à mon avis cela ne change rien au fond de l’affaire.
    Les FILLON n’ont rien fait d’illégal, certes, mais ils ont profité de la position d’Élu de monsieur pour se remplir les fouilles avec l’argent du contribuable.
    Comme bon nombre de députés (117 je crois...) qui profitent allègrement des largesses qu’ils se sont votés en toute impunité.
    C’est un manque d’éthique évident.
    Avec beaucoup de naïveté je m’imaginais les FILLON au-dessus de tout ça.
    Perdu.
    Comme les autres, ils s’engraissent au fromage de la République.
    Et ben ce sera sans moi, je vais aller voir ailleurs et voter pour quelqu’un d’autre.

  • Vous parlez de circuit...? Celui des 24h du mans ? Sans preuve tout cela est bavardage ... donc sans intérêt

  • Et même si c’était vrai ?
    Fillion va payer pour une pratique dont ne veulent plus les Français , tant mieux .
    Les Français veulent que cela change vraiment
    Il y a une différence entre Faire bosser sa femme et ses enfants et profiter de l’argent du contribuable et pistonner ses enfants dans des entreprises privés comme le font 100% des familles bourgeoises votant Fillion !

    2 Choix

    Marine : le recul
    Macron :la Marche avant

    Dommage la Démocratie n’en sortira pas grandi Mais nous avons la Droite la plus bête d’Europe après celle de Cameron ! Et c’est un Ex Sarkosiste qui vous l’écrit .

  • Mais... je lis en chapeau d’article : "si les preuves n’ont pas été vérifiées, les liens prouvables entre personnes sont extrêmement troublants".
    Ce qui est au moins aussi troublant, à mon sens, c’est votre démarche, Bernard Zimmern, car (si je comprends bien) il ne s’agit ici que d’une histoire qui circule sur un complot "supposé", basé sur des liens connus entre certaines personnes. Il y a même une citation de Hollande ("faites-en bon usage") totalement improuvable à priori, à moins que la conversation n’ait été enregistrée, ce qui semble peu probable. Pour résumer, même si cette histoire n’est pas impossible, on est donc plus dans le bruit de couloir que dans l’enquête journalistique.
    Et votre article, qui manque quand même un peu d’objectivité, finit par "François FILLON, par les mains d’un Avocat, Maître Antonin LEVY, a remis au PNF toutes les preuves de la véracité du travail de Madame FILLON". Manifestement, ce n’est pas le cas sinon cette affaire serait réglée depuis le premier jour. Honnêtement, si on demande à n’importe qui de prouver qu’il a travaillé plusieurs années quelque part, c’est incroyablement simple, non ?. Il suffit de contacter trois ou quatre personnes avec qui on travaillait, ou avec qui on était fréquemment en contact dans le cadre de son travail, et on leur demande de bien vouloir en témoigner. Fin de l’histoire. Les bulletins de salaire, ça ne prouve évidemment rien, mais on ne me fera pas croire qu’elle a travaillé pendant des années sans que personne ne puisse immédiatement en témoigner, c’est absurde.
    Il semble de plus en plus évident que François Fillon a rémunéré sa femme en échange d’aucun travail sérieux, même s’il n’est pas impossible qu’elle ait pu l’aider à certains moments. Ok, il semble aussi que ce ne soit pas illégal, donc juridiquement on devrait s’en ficher et laisser tomber cette histoire. Cela dit, François Fillon s’est révélé incroyablement mauvais en termes de stratégie de communication, ce qui est ennuyeux pour un candidat à la présidentielle, et surtout on s’aperçoit qu’il n’est pas plus gêné que beaucoup d’autres pour profiter à titre personnel des largesses de la République, ce qui donne une vision trouble des raisons pour lesquelles lui, comme d’autres, tiennent tellement à obtenir les plus hautes places de ce pays. Et c’est bien dommage. Pour tous les citoyens, de gauche comme de droite ou du centre.

  • Il n’est pas illégal d’embaucher ses enfants, c’est peut être moralement discutable, mais si la personne est compétente, quel est le problème ? Si la personne engagée fournie un travail effectif, il n’y a pas à discuter.
    Ensuite, il semble que vous n’ayez pas compris les bases du problème de la ’Peneloppe Gate’. Les soupçons ne viennent pas du fait que la femme de François Fillon ait été son assistante parlementaire, mais du fait qu’elle n’aurait pas fourni de travail effectif en retour des faramineuses sommes d’argent qu’elle a reçu. Quant à l’illégalité de ces actes, je vous invite à aller lire le code pénal (Art. 432-15 et Art. 321-1). De plus, en ce qui concerne son ’travail’ à la revue des Deux Mondes, vous pouvez vous référer à l’article L. 242-6 du Code du Commerce sur l’abus de bien sociaux.

    Arrêtez donc d’écrire des articles qui révèlent soit disant la vérité, si vous n’avez pas en amont effectué un travail de recherche .

  • Bidon. Cet article est bidon. Spéculations, méthodologies conspirationniste de gribouille.
    Nul.
    X connait Y qui connait Z. Comme ca sert X, c’est évident.... Nul.
    Aucune preuve.
    Bref du buzz à la noix.
    "Much ado about nothing"

  • Il ne faut pas sortir de Saint Cyr pour reconnaître ce complot !
    Certains journalistes se complaisent dans la salissure, dans la chute de celui qui est au sommet.
    Comment vivent ils leur quotidien ?
    A un moment où on devrait se serrer les uns aux autres pour combattre ce qui se passe aux USA, et pour reconstruire sur des bases solides une Europe digne de ce nom, ils préfèrent calomnier pour mettre en avant leur petit préféré !
    Quelle tristesse nous représentons dans ce monde.
    Quelle tristesse pour la France Quelle tristesse pour la profession de journaliste
    Réveillons-nous
    Stoppons ce somnifère misérable qui nous pousse à quitter ce pays, notre pays.

  • Il faut prouver pour dire,
    Ne pas dire que pour nuire.
    Pouvoir informer, dire
    Et sans pour autant nuire !
    Avoir la compétence
    Pour dire ce que l’on pense
    Sans en vouloir blesser
    Ceux qui se sentent viser !

    Simplement régir
    Mais ne pas dire pour nuire,
    Créer troubles et méfiances
    Et saper la confiance.

    Ne pas donner l’idée
    Que l’on dit pour blesser,
    Mais prouver, expliquer
    Par des mots raisonnables,
    Sans armes qui accablent.

    Ne pas faire des leçons,
    Ouvrir la réflexion.
    Ainsi l’information
    Peut garder sa raison.
    Elle reste nécessaire
    Sans fomenter des guerres.

    Présomption d’innocence,
    Un mot qui a du sens.
    Attendre, garder patience.
    On peut être accusé
    Sans être condamné !

    Attendre le jugement
    Avant que d’être au ban
    De notre société.
    Rarement respecté !
    Ce principe pourtant
    Est toujours important.

    La culpabilité
    Avant les preuves données !
    La conclusion hâtive
    Porte trop de dérives
    Car l’opinion publique
    A vite sa réplique
    Et crée l’incertitude
    De par son attitude.

    Il faut attendre preuves
    Avant de mettre en oeuvre
    Et laisser les bourreaux
    Construire leurs échafauds.

    L’accusation suffit :
    On est vite un "pourri",
    Ils sont tous des "pourris" !
    Car on généralise,
    Exagère, on s’enlise,
    On part à la dérive
    Et puis à l’offensive.

    On fait ainsi le jeu
    De toutes celles et ceux
    Qui sont vers les extrêmes,
    Qui profitent et qui aiment
    Le désordre des autres,
    Se faisant les apôtres
    D’une vue politique
    Un peu trop idyllique,
    Anti démocratique.

    Il faut prouver pour dire,
    Ne pas dire que pour nuire.

    Jean Paul MELET

  • Le dossier FILLION a, effectivement pu passer par le circuit qui est décrit par l’auteur de cet article d’origine. Nombreuses sont les motivations qui auraient pu conduire F HOLLANDE à savonner la planche du moindre candidat ( Et FILLION n’est pas sont moindre ennemi) à une élection, qu’il a été lui même contraint à ne pas envisager !

    Ce qui est cependant plus important à considérer c’est le choix du moment de la (re-)divulgation des faits, de l’intensité et la fulgurance médiatique, mais aussi de ce qui est absolument IMPARABLE ( et impardonnable) en matière da faute de l’elu FILLION et qui ont été déchaînées contre le candidat élu des primaires de la droite : ceci est sorti juste a pres la désignation du candidat de gauche , et l’entrée en campagne officielle du candidat MACRON. On ne pouvais pas viser plus au centre de la cible !

    Certains oligarques possèdent, ou influencent un grand nombre de grands médias ; leur pouvoir en la matière est ABSOLU.
    Concevons qu’ un groupe, parmi ces d’oligarques , disons parmi les plus en vogue, ou ayant des intérêts ou des liens communs dans leurs univers, ont misé depuis plusieurs mois sur le LAPIN MACRON sorti de son chapeau pour rejouer, façon "2.0", l’éternelle ritournelle politicarde, façon "langue de bois", pleine de promesses à la "papa", européiste et réformatrice pour un changement de "maintenant", en marchant. Il n’est pas difficile à ce groupe oligarchique de contrôler les moyens de la "kermesse" MACRON sur tous les écrans et dans maintes salles. Accordons nous qu’ils disposent largement, de tous les moyens, toutes les compétences pour mettre en place un tel plan de bataille.
    Nous comprenons dès lors que le MACRON le LAPIN, studieux élève de théâtre, sorti d’un improbable chapeau ou il s’était mis au chaud, ait été promu en quelques efficaces semaines médiatiques, le candidats qui monte, et monte, en n’en fini pas de monter, dans les sondages, donc, et sans qu’ils s’en aperçoivent, dans l’esprit des futures votants au prochaines élections en vue.

    Voilà comment on fabrique un consentement de masse, en partant d’ingrédients "clinquants", mais de valeur "nutritive" parmi les plus médiocres.

    Toute oligarchie financières jouant ses pions politiques, reste souvent dans l’ombre ; les lecteurs réguliers et attentionnes d’une presse large et diversifiée sauront cependant, quels sont ces oligarques qui tirent ces ficelles là. Ils s’appellent Drahi, Xaviel Niel, Pierre Berger, et ont de grosses investissements en cours qui puissent dependre d’une manière ou l’autre de ce qu’il reste des pouvoirs politiques. Dans tous les cas, si le pouvoir politique est à BRUXELLES, les mafias d’oligarques absolus qui ont la main ( car d’autres prédateurs économiques de leurs genre, peuvent jouer sur d’autres candidats) doivent IMPERATIVEMENT disposer, selon leur bon vouloir, de responsables politiques " à leurs ordres" et surtout, des gens sûrs pour maintenir le cadenas des verrous de politiques européennes. Celles ci verrouillent, et pour longtemps, le droit du travail, les (dé-)règlementations financières, les mises en concurrences sociales et toutes formes d’exonérations, subventions de charges, optimisations fiscales, etc.... C’est bien là que se situe l’enjeu de fond, à l’égard du quel, nos "clercs" des partis politiques ont renoncé, depuis longtemps, à faire le poids, car ils ont abandonné, en rase campagne, tous les leviers du pouvoirs et de la souveraineté aux divers commissaires non élus de L’UE au travers de quelques traités LEONINS dont le TSCG ET LE TUE, et MASSTRICH parmi les plus notoires.....

    Au 05-02-2017, l’affaire FILLION semble entendue : qu’il reste ou parte, l’UMP possède le première et plus grosse pierre dans son jardin. Le handicap pour le premier tour des élections présidentielles, sera très lourd à porter. Pour autant que certaines populations seront transformées en mouches accrochées au MIEL MACRON, un boulevard s’ouvre devant ce piètre candidat, qui aura cependant bien du mal, semble t il à détourner l’électorat plus expérimenté, plus méfiant, plus, provincial, plus stable de notre bonne vielle France. Faisons lui confiance pour rabaisser la note de l’élève comédien MACRON. Gageons même qu’il ne se prenne une claque, mais qu’il aura le culot ( sa qualité première comme celle de N SARKOZY, jadis) de faire passer son résultat d’élection du premier tour des présidentielles, d’autant plus insuffisant, pour une victoire personnelle d’autant plus immense. Il se pourrait qu’elle se traduise par la volée de bois vert que certains lui souhaiteront, tant il porte en lui les gênes, de ce qui constitue pour le peuple, le désespoir d’un enfoncement certain dans la faillite de notre pays...

  • C monstrueux cet acharnement qd d’autres élus ont eu ce droit ne pas attendre il a tout donné ..noces medias qui savent tout qui salissent on en peut plus je regarde plus ils me dégoûtent ces medias on veut f Fillon

  • La politique extérieure proposée par Fillon n’y serait-elle pas pour quelque chose ?
    ça s’inquiète du côté du Qatar et de l’Arabie Saoudite , et ça raconte sur al jazeera que Fillon serait un "trump français " sic......Il a sorti un bouquin au titre courageux en ces temps : le Totalitarisme Islam-ique.
    Nous connaissons tous les "moyens" dont disposent ces pays du Golfe pour faire passer leurs idées autant que leur wahabisme et salafisme .......les pétrodollars sont plus puissants q’allah et que son prophète.
    Fillon est le seul à ma connaissance à s’être penché avec solidarité et courage sur le génocide des Chrétiens d’orient.....que la gauche française sacrifie à ses délires anti-Assad.

  • Bonjour,
    Poussée de fièvre médiatique contre le virus Fillon !! Avec une telle température, ce dernier semble avoir du mal à "répliquer"... Il est clair que le système, pourtant métastasé, n’en veut pas.

    Ce qu’il a fait est peu reluisant. Mais il a fait comme les autres, en ayant toutefois le culot de vouloir se faire passer pour quelqu’un d’intègre.

    Tout ça me dégoûte. La manipulation agit presque au grand jour !! Et c’est pour ça que je tiens bon. Je veux jouer mon (si modeste) rôle de citoyen.

    Mais voter n’est pas suffisant. Quelqu’un aurait des pistes pour agir autrement et surtout plus efficacement ?

  • L’affaire Fillon est doublement indigne et ne fait que relever encore une fois que :

    1) Notre République n’est ni plus ni moins qu’une oligarchie, Fillon a largement abusé de ce pouvoir . Il utilise très tardivement (c’est un sarkoziste !) les aspirations d’une droite catholique pour tenter une stratégie politique
    2) la droite, dont la droite catholique, soutient un système où il est question de protéger les intérêts de la bourgeoisie , intérêts patrimoniaux et financiers

    Les républicains et monarchistes profitent comme ils peuvent d’un système pourtant bien contraire à la Doctrine Sociale de l’Eglise. D’autre part les pensées de JP II sur les politiques contemporaines sont bien loin des préoccupations de F. FILLON . Arrêtons de croire naïvement que Monsieur FILLON est l’héritier d’une politique en cohérence avec les dogmes de l’Eglise Catholique. Lisons plutôt la théologie Catholique que ces "bavardages" juste dignes de nos médias. Cette théologie peut nous aider à prendre avec Foi et raison une distance sur l’actualité politique. L’ouvrage de JP II à ce sujet est très enrichissant. Arrêtons de faire de la politique avec des chiffres, des commentaires journalistiques....Soutenons plutôt une politique ambitieuse qui réformerait nos institutions pour une reconnaissance d’une forte démocratie locale. Renversons les pouvoirs et intéressons-nous plutôt aux très nombreuses initiatives locales souvent très instructives et constructives.
    Laissons Monsieur FILLON, son épouse, ses enfants régler leur affaire juridico-financière certainement peu éthique quoi qu’il en soit. Ayons le courage de tout simplement dire NON à cette droite peu scrupuleuse de l’humanisme chrétien ( que vous devriez chercher ailleurs qu’en politique car leurs représentants, je vous l’accorde, ne valent pas mieux que Fillon). La droite conservatrice conserve son patrimoine en premier lieu, en deuxième lieu, en troisième lieu... alors finissons(en avec cette hypocrisie et appliquons plus courageusement l’enseignement de la Foi catholique ....Guillaume FORGEOT

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.