Emploi 2017

Des chefs d’entreprises au service de l’emploi

Accueil > Nos combats > Emploi et chômage

Emmanuel Macron - Révolution

Par Alain Mathieu,
le mercredi 25 janvier 2017

Que penser du livre d’Emmanuel Macron paru dernièrement ?
Ci-dessous quelques notes de lecture…

Un programme surtout de droite

Economie

« Notre modèle social est devenu injuste et inefficace : il favorise les statuts et paralyse la mobilité. »
« Dès qu’on touche à quelque chose, des voix s’élèvent pour dénoncer la braderie du modèle français, ce modèle qui pourtant ne marche plus. »
« Je ne crois pas à l’égalitarisme qui fait que le succès d’autrui devient une offense insupportable. »
« Nous avons commis la faute la plus grave, en laissant à nos enfants la charge d’une dette insoutenable. »
« 49% de dépenses publiques sur le PIB : nous pouvons le faire... » avec un plan quinquennal de baisse des dépenses courantes. »
« J’ai décidé de démissionner de la fonction publique. »
« La concurrence protège de la connivence. »
« Je souhaite réduire les prélèvements sur les entreprises. »

Ainsi il souhaite :
• Créer la convergence fiscale, sociale et énergétique en Europe ;
• Aménager l’ISF ;
• Permettre aux accords de branche et aux accords d’entreprise de déroger à la loi ;
• Donner plus de poids aux branches professionnelles pour définir les formations ;
• Instaurer un plafond pour les dommages et intérêts en cas de licenciement.

Aides sociales

Chômeurs : selon lui, qui ne se forme pas ne doit pas être indemnisé ; qui n’accepte pas une offre d’emploi raisonnable ne doit plus être indemnisé ; et les pouvoirs publics devraient reprendre les décisions sur l’assurance-chômage.

Il souhaite également réformer les 18 milliards d’euros d’APL (allocations logement) et le plafond d’indemnisation du chômage.

Éducation

« Très souvent le mal-être des enseignants trouve sa racine dans le monde enseignant lui-même. »

Emmanuel Macron souhaite notamment :
• Rétablir les sections européennes et les classes bi-langues ;
• Créer une instance d’évaluation indépendante pour les établissements scolaires.

Justice

« Un magistrat qui condamne un délinquant à une peine de prison ferme jusqu’à deux ans, sait que cette peine sera d’abord examinée par un autre magistrat, qui envisagera des alternatives à la prison. Quel est le sens de ce système ? »

Mais aussi un peu de gauche

Marché de l’emploi

Il souhaite :
• Renforcer et systématiser les contrôles (de discrimination à l’embauche) ;
• Améliorer notre arsenal législatif (pour le contrôle des embauches d’handicapés).

De plus, « la France doit mener le combat pour encadrer les rémunérations des dirigeants financiers partout dans le monde. »

Economie générale

Libre-échange : selon lui nous avons plus à perdre qu’à gagner à nous replier sur nous-mêmes. Mais il souhaite renforcer les mesures anti-dumping, contrôler les investissements étrangers et garantir la maîtrise européenne des technologies clés.

Il veut également instaurer un plan européen de subventions à l’éducation, à la formation et à la recherche.

Il indique qu’il ne faut pas privatiser les entreprises fournissant les programmes militaires, l’énergie et les matières premières.

Avec un zeste de bisounours

« La France est une volonté, […] une nation exigeante et bienveillante. »
« Pour de trop nombreux Français, à tort, se battre contre Daesh c’est se battre contre l’islam. »
« [Parmi les fautes] qui vous disqualifient pour accéder aux plus hautes fonctions électives [il y a] le financement politique. »

Et quelques erreurs

Il cite deux nombres contradictoires de Français vivant en dessous du seuil de pauvreté : 3 millions (p 109) et 9 millions (p 137).

« Si rien n’est fait la température moyenne du globe pourrait s’accroitre de plus de 4 degrés d’ici 2100 avec la multiplication d’évènements météorologiques extrêmes. »

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.