Emploi 2017

Des chefs d’entreprises au service de l’emploi

Accueil > Les impasses > Politique industrielle

Dégustation des produits de fracking pour gaz de schiste

Par Bernard Zimmern,
le mercredi 25 septembre 2013

Le fracking est l’ensemble des technologies qui permettent d’aller chercher des hydrocarbures, gaz ou pétrole, au sein de roches, où ils se trouvent en poches très dispersées au lieu d’être en grandes nappes. Celles-ci étaient en grande partie épuisées aux USA qui en était venu à dépendre des importations et notamment des importations du Moyen-Orient et du Venezuela pour près des trois quarts de son alimentation en produits pétroliers. D’où, avec la création du cartel OPEC, le choc pétrolier de 1974 qui signe l’apparition du chômage en France.

Une incroyable performance technique (qui révolutionne l’économie mondiale).

Le fracking, dont le développement a débuté dès 1945 aux USA, consiste à fracturer la roche en injectant de l’eau à haute pression, mais c’est techniquement une performance technologique incroyable : alors que les forages pétroliers classiques sont des forages verticaux, où le tube d’acier muni en bout d’une fraise qu’il fait tourner et qui déchire le sol, creuse un trou vertical, les forages de fracking font se déformer le tube à des profondeurs qui peuvent atteindre plusieurs kilomètres pour peu à peu amener le bout du tube à creuser en horizontal. Le contrôle de la précision de position est maintenant de quelques dizaines de centimètres, même à plusieurs kilomètres de profondeur

La performance technique est extraordinaire car il faut forcer le tube en acier de plusieurs dizaines de centimètres de diamètre à se déformer pour s’incurver, ce qui nécessite de produire hydrauliquement des torsions sur la tête du tube, de les commander par une électronique, de refroidir cette électronique avec comme source froide la terre qui atteint parfois 300°C, etc.

Il se trouve que l’un des champions mondiaux de fabrication de tels tubes est le français Vallourec.

Pour ceux que l’écologie intéresse, en utilisant environ 1 hectare en surface, où seront forés une centaine de trous disposés en cercle, il sera possible d’atteindre une centaine d’hectares au niveau où a lieu le fracking.

Une image en est donnée par ces spaghettis de verre, tous serrés devant une source lumineuse et que l’on laisse s’épanouir pour diffuser la lumière dans toutes les directions.

Mais le travail de forage horizontal est accompagné d’injections d’eau à très haute pression qui vont fracturer la roche et permettre que s’échappent les bulles de gaz ou de pétrole qui y sont incluses.

Organiser une dégustation des additifs de fracking ?

Pour faciliter cet échappement, il est ajouté à l’eau plusieurs additifs dont les deux principaux sont :
> un additif qui diminue la tension superficielle de l’eau ce qui permet au gaz de mieux se faufiler. Pour ceux qui utilisent un médicament comme Imonogas, le produit chimique au cœur de ce médicament opère de la même manière en diminuant la tension superficielle de l’eau au sein du tube digestif et permet aux gaz produits dans ce tube d’échapper, ce qui n’est peut-être pas idéal pour les interlocuteurs s’il y en a, mais soulage l’intéressé de ses ballonnements.
> le deuxième additif est la gomme agar, largement utilisée par exemple pour épaissir les crèmes glacées. De façon à permettre aux fissures de la roche malgré la pression qui règne à ces profondeurs de rester ouvertes, on injecte en effet avec l’eau haute pression du sable ; mais pour éviter que le sable ne sédimente par son propre poids, la gomme agar le maintient en suspension.
Là aussi, c’est une firme française qui est l’une des premières mondiales à vendre ces additifs aux USA et autres pays étrangers pratiquant le fracking ; elle emploie environ un millier de personnes.

Il serait d’ailleurs amusant d’organiser pour les médias une dégustation des produits de fracking et de leur faire découvrir qu’ils s’insèrent très bien dans un très bon déjeuner

Une peur absurde qui nous prive de dizaines de milliers d’emplois de haute technologie.

Il est absolument regrettable que les politiciens français de droite aient pris peur après la sortie d’un film américain (Gasland), qui montrait une femme ouvrant le robinet de son évier et le gaz qui en sortait avec l’eau s’enflammant.
Ceci n’avait rien à voir avec le fracking mais était simplement la résultante d’un tubage de la tête de puits défectueux. Tous les puits, que ce soit les puits de pétrole, de gaz, de fracking ou même d’eau tirée d’une nappe phréatique, doivent être tubés à la sortie, avec des tubes souvent en ciment, de façon à ce que ce qui sort du puits ne s‘échappe pas. Le tubage de Gasland était défectueux et c’est certainement l’un des points où les contrôles les plus stricts doivent être mise en place.
Mais il se creuse des dizaines de milliers de puits tous les ans. Et il est absurde de faire peur aux politiciens en leur laissant croire que des forages qui deviennent horizontaux à plusieurs kilomètres de profondeur du sol peuvent affecter les nappes phréatiques qui sont au plus à quelques centaines de mètres.

C’est d’autant plus absurde que nous nous privons, non seulement d’une énergie bon marché et moins polluante que le charbon ou le fuel, mais aussi de la création de quelques centaines de milliers d’emplois de très haute technologie.

Le Wall Street Journal du 11 septembre 2013 indiquait que le fracking avait ajouté au revenu des ménages américains en 2012 environ 1.200 $ en abaissant le coût de l’énergie et des matériaux dérivés des produits pétroliers et que cet avantage devrait atteindre environ 3.500 $ en 2025.
Le fracking aurait augmenté la croissance américaine en 2012 de 283 milliards de dollars. Et ne dépendant plus de l’étranger que pour environ 25% de ses importations énergétiques et non plus 75%, ayant même recommencé à exporter des produits pétroliers et notamment du gaz liquéfié, les États-Unis sont maintenant beaucoup mois susceptibles d’être soumis à un chantage.

Une leçon pour nos politiciens de droite ?

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.