Emploi 2017

Des chefs d’entreprises au service de l’emploi

Accueil > Les impasses > Les inégalités

Cinq mythes à propos des inégalités

Par Valérie Pascale,
le dimanche 23 avril 2017

Les inégalités économiques sont devenues une des questions capitales de l’agenda politique, régulièrement propulsées par des candidats à la présidentielle et par des auteurs de certains best-sellers économiques. Mais comme le démontre une étude [1] du Cato Institute résumée ci-dessous, la plupart des idées reçues sur les inégalités sont fausses et fondées sur des démonstrations statistiques erronées.

On nous laisse croire que nous vivons dans un monde où les riches s’enrichissent davantage aux dépens des pauvres, mais en réalité notre économie est déjà fortement redistributive. La politique fiscale et le système des avantages sociaux diminuent considérablement les inégalités. Mais même si les inégalités croissaient aussi vite que le prétendent les accusateurs, elles ne sont pas forcément mauvaises en soi.

Par exemple, contrairement à ce qu’on nous laisse penser et comme l’explique le Cato, les riches construisent eux-mêmes leur patrimoine et sont rarement héritiers, et peu d’entre eux travaillent à Wall Street ou dans la finance. La plupart sont devenus riches parce qu’ils nous fournissent des biens et des services qui facilitent notre vie et la rendent plus agréable au quotidien.

La mobilité sociale est probablement moins forte qu’on ne le désirerait, mais nous continuons à monter et à descendre dans l’échelle des revenus. Peu de fortunes persistent au cours de plusieurs générations et une personne pauvre a toujours une chance de quitter la pauvreté et de s’enrichir. En fait, il y a peu de corrélation entre l’inégalité et la pauvreté. Le fait que quelqu’un devienne riche ne veut pas dire que les autres deviennent automatiquement pauvres.

Par ailleurs, toute politique visant à réduire les inégalités peut s’avérer particulièrement dangereuse. Des mesures comme l’augmentation des impôts ou l’attribution de nouveaux avantages sociaux dans le but de corriger les inégalités économiques peut causer bien plus de dégâts qu’on ne le pense. Il nous faut nous concentrer, en revanche, sur des mesures précises qui conduisent à la réduction de la pauvreté et visent à assainir le marché du travail et à redresser l’économie, puisque, comme nous le savons, le chômage est la pire des inégalités.

Voici les cinq mythes sur les inégalités que nous allons réfuter dans nos prochains articles grâce à l’étude du Cato Institute :
1. Les inégalités sont pires que jamais.
2. Les riches n’ont pas gagné leur argent.
3. Les riches restent riches, les pauvres restent pauvres.
4. Plus d’inégalité signifie plus de pauvreté.
5. Les inégalités perturbent les processus politiques.


[1Michel Tanner, « Five Myths about Economic Inequality in America », Cato Institute, septembre 2016.

Messages

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.