Emploi 2017

Des chefs d’entreprises au service de l’emploi

Accueil > Nos combats

Agnès Verdier-Molinié : « On va dans le mur… »
Ces chiffres qui font mal

Par Valérie Pascale,
le dimanche 15 mars 2015

C’est un livre optimiste qui ne propose pas de solutions mais donne un diagnostic juste et rigoureusement chiffré. Comment peut-on résoudre le problème si l’on n’en a pas encore pris conscience ? Agnès Verdier-Molinié s’est livrée à l’exercice de répertorier tous les obstacles qui nous empêchent de moderniser la France. Pourquoi ce titre ? Il se veut comme le dernier cri pour tous ceux qui refusent à le dire à haute voix. 360 impôts et taxes, 400.000 normes et 10.500 lois, 3.500 pages de code du travail, 618.384 élus locaux et nationaux… Il ne s’agit pas de noyer le lecteur avec des chiffres qui font mal, mais il y a derrière tout un travail de documentation et de recherches basé sur l’expertise de la Fondation iFRAP. Soigneusement cachée par les politiques et les administrations, voici la France d’aujourd’hui telle qu’elle n’est pas connue par le simple lecteur. Et pour s’en sortir, il faut d’abord en finir avec cet aveuglement volontaire et accepter que la complexité et l’empilement des normes et des aides riment avec le chômage et le détournement de la croissance.

Agnès Verdier-Molinié nous propose trois séries de chiffres qui expliquent le mal français d’une manière extrêmement convaincante. Depuis quarante ans, les gouvernements successifs ne cessent pas de voter des impôts et des taxes, sans aucun travail d’évaluation des impacts, qui étouffaient les contribuables (entreprises et individus). L’État continue à grossir en multipliant le nombre de ses agents répartis sur le territoire français d’une manière particulièrement dense. Pour justifier son poids, l’État continue toujours d’affirmer sa générosité en empilant toutes sortes d’aides sociales et d’autres assistanats. Résultat, les Français sont à présent muets devant toute la montagne de dérives et d’abus qui témoignent du déraillement du système.

Le nombre de chômeurs à son maximum historique d’un côté, et des primes invraisemblables à tous les niveaux de l’administration d’un autre côté, la réalité française ressemble plutôt au monde kafkaïen caractérisé par sa complexité absurde. « L’administration Lego », comme l’appelle l’auteur, où il n’y a pas de place pour l’entrepreneur, pas de liberté d’entreprendre, puisque l’État empile les structures et continue à bâtir le mur avec tous les dispositifs et les acteurs derrière qui empêchent les créations d’entreprises.

Et les solutions ?

En conclusion, Agnès Verdier-Molinié se livre à un exercice d’imagination et nous décrit un monde imaginaire où on retrouve la France changée. Sur une petite dizaine de pages l’auteur résume toute une série de réformes à faire et de changements à accepter. Pas à pas, la France opte pour la simplicité, la flexibilité, la baisse des impôts et de la dépense publique. Certains pourraient qualifier cela de science-fiction, mais ce sont des solutions pleines de bon sens, probablement les seules valables pour résoudre nos problèmes. Dans les annexes bien documentées avec des chiffres pour la plupart inédits, l’auteur nous explique en quinze objectifs simples et clairs comment faire pour éviter le mur.

De la gauche à la droite, tout le monde ressent aujourd’hui le besoin de changement. Ce livre, remarquablement bien écrit, nous délivre un seul message : qu’il faut agir au plus vite. « Regarder en face les chiffres qui nous plombent, ne plus les occulter devrait permettre ensuite de convaincre et d’accepter de mettre en place les solutions de bon sens qui parviendront à réconcilier sphères publique et privée, à renouer avec la croissance et créer – enfin ! – des emplois ».

Edité chez Albin Michel : ON VA DANS LE MUR...

Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.