Emploi 2017

Emploi et Croissance : sortir de 30 ans d’échec

Politique de la FED : explication d’un échec

par Dominique,

Cela fait maintenant plus de 8 ans que la crise des subprimes est survenue et l’on dit aujourd’hui que la croissance repart aux Etats-Unis. Pourtant celle-ci ne dépasse toujours pas les 2%, et il faut se souvenir des taux antérieurs de croissance outre-Atlantique, atteignant en moyenne 3,5% sur toute la deuxième moitié du 20ème siècle. Comment expliquer un tel ralentissement, alors même que les Etats-Unis ont mené une politique monétaire sans précédent (...)


Créer l’emploi : une leçon pour les concurrents à la présidentielle

par Bernard Zimmern,

Avec l’Enterprise Investment Scheme, les Britanniques ont créé en 1994 un dispositif qui par lui-même a permis de créer les gazelles, ces entreprises à fort développement qui manquent en France. On sait que les gazelles au Royaume-Uni créent près de la moitié des emplois. Elles ont été définies par l’OCDE comme les entreprises qui, moins de cinq ans après leur création et ayant plus de 10 salariés, voient leur croissance augmenter de plus de 20% sur trois années (...)


LES S CORPORATIONS

par Bernard Zimmern,

Il existe aux États-Unis deux structures juridiques et fiscales qui répondent très bien aux besoins des créateurs d’entreprises : les S corporations et les LLC – Limited Liability Company - qui sont des formes juridiques très employées car elles combinent deux avantages : > la responsabilité limitée : contrairement aux sociétés de personnes qui engagent le patrimoine personnel des créateurs ; > la transparence fiscale, qui évite la double imposition des bénéfices au niveau de l’entreprise puis de (...)


Racket fiscal et destruction d’entreprises

par René Hans,

Maurice, dirigeant d’une modeste SARL, vient de nous appeler au secours. Lors du contrôle fiscal de sa société l’inspecteur à remis en cause la déduction des créances clients irrécouvrables passées en pertes.


Sortir de la paralysie du contrôle de la dépense publique

par Bernard Zimmern,

Il y a longtemps que la classe parlante sait qu’il y a en France de l’ordre de 40% de fonctionnaires en trop. Nous avons en effet 25% de la population active dans la fonction publique alors que ce pourcentage est de 15% au Royaume-Uni et en Allemagne et même de 7% au Japon, qui est loin d’être sous administré.


États-Unis : la fin d’un modèle de société ?

par Dominique,

Depuis quelques années, un ensemble de facteurs incitent à penser que nous assistons à la fin des États-Unis tels qu’ils le furent pendant un demi-siècle. S’ils ont connu une croissance de 3,5% par an entre 1950 et 2000, elle ne dépasse pas les 2% depuis l’explosion de la bulle Internet. Alors même que les années récentes auraient dû être des années de rattrapage suite à la crise, le taux de croissance ne décolle toujours pas… et ce malgré une politique monétaire très expansionniste de la FED. Est-ce (...)


Le code du travail : un sujet typiquement français

par Claude Sicard,

La France est un pays très particulier, un pays qui a le plus grand mal à se reformer et à se moderniser. Parmi ses archaïsmes, se trouve cette institution paralysante pour les entreprises qui a pour nom le « code du travail ». Chacun en France, faute d’avoir la curiosité de s’informer sur ce qui se passe à l’étranger, estime qu’il est normal qu’un pays avancé dispose d’un tel instrument pour protéger ses (...)



Bercy ferme l'Elysée

Cher Ami,

J'ai été sidéré d'apprendre par des amis qui avaient été écouter Alain Juppé lors d'un petit-déjeuner de présentation que ce dernier leur avait déclaré qu'il n'y a pas de problème de création d'entreprise en France et donc pas de problème de création d'emplois par manque de création d'entreprises, puisque la France est l'une des plus productives nations en entreprises, une championne européenne, avec près de 600.000 entreprises créées par an.


Ce que Juppé ne semble pas savoir, c'est que, statistiques INSEE, 95% de ces entreprises sont « potemkine » puisque seulement 20 à 25.000 sont créées avec au moins 1 salarié, le critère des pays anglo-saxons pour figurer dans leurs statistiques de création d'entreprise.

Et que de ce fait, nous avons deux à trois fois moins de « gazelles », les entreprises qui font l'emploi, et que nous avons pris en 30 ans 5 à 7 millions d'emplois marchands (privés) de retard sur les Allemands, les Britanniques ou les Américains à populations égales.

Je parle de Juppé mais il semble que cette méconnaissance des raisons du chômage soit partagée par les autres leaders de droite.

C'est pourquoi nous avons fait réaliser une courte vidéo que je me permets de vous joindre pour essayer de faire prendre conscience aux Français des sources du mal qui les frappe.

Si vous partagez ma consternation, merci de la diffuser au maximum.

Très cordialement.
B.Zimmern

https://www.youtube.com/watch?v=rXvyDqYxYcU


L’attaque tous canons dehors de The Economist, une bonne nouvelle pour Trump ?

par Bernard Zimmern,

On est frappé par la violence de la grande revue britannique The Economist cette semaine contre celui qui va devenir le candidat du parti républicain pour les élections présidentielles américaines.


L’Amérique des grandes idées fausses

par Bernard Zimmern,

C’est en 1967 que Jean-Jacques Servan-Schreiber publiait son ouvrage fameux « Le défi américain », un ouvrage où il décrivait la taille des entreprises comme étant un facteur décisif dans la compétition internationale, qui a poussé le général De Gaulle à encourager les concentrations d’entreprises et n’est pas étranger au lancement du supersonique Concorde dont Servan-Schreiber était persuadé que les Américains allaient inonder le (...)


L’évasion fiscale légale aux mains des marxistes ?

par Bernard Zimmern,

Tout le monde connaît l’évasion fiscale, celle qui vient d’être dénoncée par tous les journaux de gauche du monde entier, de façon synchronisée, sous le nom de Panama Papers.


Dénigrer Elon Musk ou voir plus loin ?

par Bernard Zimmern,

Véronique de Rugy, que j’avais fait plancher à l’iFRAP avant qu’elle quitte la France, et que j’avais revue à Washington lorsqu’elle était chez Atlas, a cru bon de se lancer dans une campagne qui reprend les accusations du Los Angeles Times (qui fait partie de la constellation des journaux socialistes avec le NYT, le Washington Post, le Dallas Morning News, le Japan Times, etc.) et qui croit avoir identifié un profiteur du système étatique de (...)


Avons-nous besoin des riches ?

par Dominique,

« Rich people, poor countries » : un livre récent montre que les milliardaires seraient nécessaires à la croissance, notamment celle des pays émergents qui connaissent une forte augmentation de leur nombre. Ce livre, réalisé par un chercheur américain, répond en fait à deux questions importantes : « Qui sont les riches ? » et « Sont-ils utiles à la croissance ? »


L’ISF, l’impôt sur les pauvres

par Dominique,

L’impôt dit de « solidarité sur la fortune » est cet impôt censé frapper les riches pour opérer une redistribution vers les plus modestes, dans une optique de justice fiscale. Qu’en est-il réellement ? On constate en réalité que l’ISF pourrait être bien davantage un impôt sur les pauvres, car il fait fuir une grande part de la base taxable à l’étranger, entrainant, à dépense publique égale, plus de prélèvements sur les contribuables plus modestes. Ceci sans compter la perte en création de richesse et en (...)


Ces égoïstes qui refusent Obama Care

par Bernard Zimmern,

On sait qu’Obama Care, le surnom donné à l’Affordable Care Act de 2009, la signature emblématique de la présidence Obama, avait pour objectif de réduire le nombre des Américains qui ne sont pas couverts par une assurance maladie.


Les Américains qui ne veulent pas s’assurer

par Bernard Zimmern,

Les Américains seraient-ils plus innovateurs que les Français ? Ils sont extrêmement nombreux à refuser de s’inscrire dans les programmes d’assurance-maladie, même fortement financés par l’État, en trouvant des solutions moins chères mais qui les protègent autant.


Musk : un entrepreneur tel qu’il nous en faut

par Dominique,

Qui n’a pas entendu parler d’Elon Musk, dont à 44 ans la fortune est estimée autour de 8 milliards de dollars et qui va vraisemblablement révolutionner à la fois le marché automobile et le marché des fusées spatiales ?


Ces nouveaux riches qui font du social

par Bernard Zimmern,

L’une des très grandes règles observables sur les stars qui sont à la une des médias, c’est qu’elles sont presque toutes à gauche politiquement, et veulent à tout prix apparaître comme sociales. Ceci est si vrai que presque toutes les célébrités d’Hollywood : à l’exception du très remarquable Clint Eastwood qui est fondamentalement conservateur et vote républicain, toutes les autres votent démocrate, c’est-à-dire, aux États-Unis, (...)


Effets de l’impôt sur les plus-values, tirés de l’expérience américaine

par Bernard Zimmern,

L’impôt sur les plus-values a un impact considérable sur l’étendue des risques que peuvent prendre des investisseurs en création d’entreprises car, comme on l’a vu, ils savent qu’environ 1/3 de leurs investissements sera perdu et qu’avec un horizon de « sortie » en moyenne à 5 ans, cela fait 7% à récupérer par an (33% : 5) avant de faire aucun bénéfice.


Forces et faiblesses d’un Emmanuel Macron, Premier ministre

par Bernard Zimmern,

Avec la création de son nouveau mouvement « en marche » Emmanuel Macron suscite l’imagination de tous les chroniqueurs politiques. Certains le voient déjà s’allier à Nicolas Sarkozy ou Alain Juppé pour les élections présidentielles et en devenir Premier ministre.


Les Panama Papers, une opération politique

par Bernard Zimmern,

Qui va pouvoir se dresser contre le scandale de la fraude fiscale dénoncée par la publication des Panama Papers ?


Christine Demesse, en déséquilibre ?

par Bernard Zimmern,

Christine Demesse est ancienne élève de l’ENA promotion 1982, dirige un cabinet de conseil qu’elle a fondé et est présidente de l’AAEENA, l’association [1] des anciens élèves de l’ENA. En déséquilibre, Christine Demesse ?


Le succès économique suisse : une leçon aux syndicats ?

par Claude Sicard,

Il est un pays, tout proche du nôtre, où l’économie est l’une des plus prospères du monde, où il y a très peu de chômage, où le niveau de vie est extrêmement élevé, où la balance commerciale est très positive chaque année, un pays dont la monnaie est extrêmement forte et où il n’y a pratiquement jamais de grèves. Il s’agit de l’un des pays les plus démocratiques du monde puisque avec son système de référendum populaire les citoyens peuvent à tout moment s’exprimer, proposer des lois et éventuellement (...)


La grande richesse d’information sur les Business Angels du rapport Gaston

par Bernard Zimmern,

Non seulement le rapport Gaston fut un choc par l’ampleur du rôle des business Angels qu’il faisait découvrir, mais aussi par l’ampleur du détail qu’il fournissait sur cette « peuplade » inconnue.


Qui sont les business angels ?

par Bernard Zimmern,

Leur définition est connue : ce sont des investisseurs, personnes privées, qui investissent dans la création d’entreprise ou dans ses toutes premières années, la période de vie la plus risquée, et investissent sans avoir de liens personnels tels que familiaux pour expliquer leur investissement.


L’injustice fiscale, par Jean-Philippe Delsol

par Dominique,

Quand on constate le niveau, la complexité et souvent l’absurdité de la fiscalité française, on peut se demander à juste titre comment on en est arrivé là, et comment on pourrait retrouver le chemin d’une fiscalité vertueuse. À travers une rétrospective historique et philosophique, le dernier livre de Jean-Philippe Delsol apporte un éclairage intéressant sur les origines et l’évolution de la fiscalité, expliquant pourquoi, progressivement, elle a fini, dans sa forme actuelle, par déresponsabiliser les (...)


L’impôt sur les plus-values mobilières, ravin du socialisme - Partie 2

par Bernard Zimmern,

Tous les impôts n’ont pas les mêmes conséquences sur l’activité économique. Il est connu de longue date que les impôts indirects comme la TVA sont ceux dont l’impact est le plus faible parce que leurs victimes n’en subissent pas la douleur ; on paye la TVA en buvant, en mangeant, en dormant, en naissant et en mourant sans même s’en apercevoir.


La conquête de la DLF par les égalitaristes

par Bernard Zimmern,

L’énarchie n’aurait peut-être pas été un tel désastre pour la société française si elle n’avait amené dans ses valises l’une des formes les plus dures de socialisme, l’égalitarisme.


Les syndicats ouvriers allemands efficaces

par Karina,

Le paysage syndical allemand est pour la France un modèle intéressant puisqu’il incarne une représentation cohérente et unifiée. Cet article présente quelques caractéristiques singulières.


L’impôt sur les plus-values mobilières, ravin du socialisme

par Bernard Zimmern,

Les socialistes adorent l’impôt sur les plus-values mobilières. La raison de cette idolâtrie, que l’on retrouve sous tous les régimes de gauche, est que leur principal fonds de commerce, l’égalitarisme, condamne les grands enrichissements. Mais c’est par les plus-values mobilières que des individus peuvent devenir riches dans l’espace d’une vie en créant ou finançant des créations d’entreprises. Être salarié ne le permet (...)


Vive le chômage !

par Gérard Dosogne, Yves Buchsenschutz,

La "gauche" n’a rien compris : les syndicats CGT, FO, les étudiants de l’UNEF, les frondeurs d’opérette du PS, n’ont rien compris : ils font le jeu du MEDEF et des (grandes) entreprises qui n’en ont rien à faire du chômage ! Au contraire ! Vive le chômage qui permet d’avoir un choix exceptionnel quand on veut engager (la demande excédant l’offre), de pouvoir sous-payer les ouvriers, employés et cadres (même supérieurs), les tester à loisir et surtout de n’avoir aucune pression salariale dans les (...)


L’impôt papier, cet impôt qui ruine les entreprises françaises

par Bernard Zimmern,

Il y a déjà une vingtaine d’années, la direction des impôts américaine faisait publier les résultats d’une étude menée simultanément par trois grands cabinets d’audit américain sur le coût imposé aux entreprises par « l’impôt papier » au profit de la puissance publique.


La dictature bureaucratique s’empare des États-Unis

par Bernard Zimmern,

La France est maintenant gouvernée par une bureaucratie, sans noms et sans visages, mais qui exerce sur notre pays une véritable dictature.


La transformation de la science économique

Cinq grands changements que j’ai connus sur un demi-siècle. L’un est l’idéologie camouflée en science économique.


L’art d’emmêler les chiffres

par Bernard Zimmern,

Ce superbe tableau est tiré d’un article des Echos. Où se trouve le mistigri ? Vous cherchez Waldo ? Mais non, c’est en plein milieu de l’infographie.


Trump, le grand méchant loup ?

par Bernard Zimmern,

Les médias se sont faits l’écho de bagarres qui se seraient produites à Chicago et qui auraient obligé Donald Trump, le candidat républicain, à annuler sa participation à un meeting le vendredi 13 mars.


Le poids de la Fondation Bertelsmann en Allemagne

par Karina,

A travers leurs think tanks, les fondations allemandes comptent parmi les plus influentes au monde. Le budget annuel de la Fondation Bertelsmann s’élève ainsi à 60 millions d’euros, alors que celui de l’IFRI, par exemple, peine à recueillir 7 millions d’euros par an. A l’instar des grands think tanks américains et anglais tels que le Council on Foreign Relations publiant le fameux bi-mensuel Foreign Affairs et Policy Exchange, le think tank de David Cameron, les think tanks allemands influencent (...)


Le vide effrayant de nos leaders politiques de droite

par Bernard Zimmern, Dominique,

On pourrait se réjouir des programmes politiques de droite, se dire « enfin » une politique plus libérale. Mais elles sont largement insuffisantes pour régler notre problème économique numéro 1


Où se situe le plein emploi ?

par Bernard Zimmern,

Un article du 7 mars du Wall Street Journal peut nous aider à comprendre comment nous arrivons en France à un taux de chômage officiel de 10 à 11% alors que la réalité est autour de 25 à 27% comme l’a montré Dominique dans des articles récents.


Réforme de l’ONS : à quand celle de l’INSEE ?

par Dominique,

Une commission parlementaire britannique a récemment épinglé le Bureau de la Statistique Nationale d’outre-manche, dont la qualité des données serait à revoir… Quand on connait la qualité encore plus médiocre des données de l’INSEE, on peut à juste titre se demander quand surviendra enfin une prise de conscience similaire en France.


Pour une nouvelle Constitution

par Gilles Rigourex,

« Anticonstitutionnellement » est le mot le plus long de la langue française. 25 lettres. Il y en a de plus longs mais ce sont des termes techniques de composés chimiques que seuls les spécialistes utilisent et comprennent. Je ne l’ai encore jamais vu dans un mots-croisés. Je ne l’ai jamais non plus entendu prononcer à la radio, bien que l’on ne cesse de parler actuellement de la Constitution Française. Quel tripatouillage (...)